Bivouac au Trou de la Mouche

Connaissez-vous le Trou de la Mouche?

La première fois que j’ai vu une photo du Trou de la Mouche c’était sur Facebook. Je me suis empréssé de me renseigner sur cet endroit. La bonne nouvelle, c’est juste à côté de la maison! Moins d’une heure de route depuis Annecy. Il faut passer la Clusaz, monter en direction des Confins et aller jusqu’au tout dernier parking. De là commence la rando. C’est une rando assez facile avec 988 m de dénivelé positif et aucune difficulté particulière. 

Une montée bien régulière

Rémi devant le peu de ciel bleu restant de la montée. 

La chaîne des Aravis

Elle est située dans les Préalpes et se trouve à cheval entre la Savoie et la Haute-Savoie. Très minérale, elle est constituée principalement de Calcaire et ses dérivés. Son sommet le plus haut est la pointe percée culminant à 2750 mètres. C’est un endroit de nidification pour l’Aigle Royal et le Gypaète Barbu. Nous avons vu 3 oiseaux assez grands planer en cercles lors de notre montée, il me semble que c’était des Aigles mais n’en suis pas sûr.

La montée vers le Trou de la Mouche

La montée commence d’abord doucement puis s’intensifie petit à petit jusqu’á un petit replat de quelques centaines de mètres avant d’attaquer la dernière portion. Cette dernière portion est plus verticale et plus minérale. Nous l’avons atteint en même temps que nous avons atteint les nuages et le paysage prends alors des airs d’Ecosse. Cette dernière partie pourrait impressionner certaines personnes sujettes au vertige mais rien de trop impressionnant non plus. On aperçoit le trou qu’au tout dernier moment en commençant du côté de la combe du grand crêt tandis que de l’autre côté elle sera visible très tôt.

Nous avons eu pas mal de brouillard en fin de journée

Et un petit quart d’heure complètement sans nuages vers 3h du matin

Une lever de lune comme je les aime!

Bivouac au top, les duvets chauds sont bien nécessaires!!

Le troupeau de moutons, à 5h du matin, qui passe chercher le lever de soleil de l’autre côté du trou de la mouche 

Le bivouac, une nuit fraîche et venteuse

Le trou de la mouche n’est pas énorme et il est difficile de trouver une place confortable pour s’y installer pour la nuit. Surtout à 5! J’ai dormi à la belle étoile, tout comme Josselin, pour qui c’est la première rando et le premier bivouac. Un bon début donc!! Vivien, Adeline et Rémi ont dormi en tente. Ils ont réussi à se trouver un endroit à peu prêt plat pour y faire rentrer la tente. Le soir, nous étions dans les nuages et le vent était assez fort par moments.

Nous avons commencé à entendre au loin des détonations régulières qui nous ont intriguées jusqu’a ce qu’on réalise qu’il s’agissait des feux d’artifices du 15 août. Vers 2h du matin, j’ouvre un oeil pour découvrir un ciel étoilé sans un nuage. Il est l’heure de se lever pour faire quelques photos! Les nuages n’ont pas tardé à réapparaître mais j’ai eu le temps de faire une belle photo!

La nuit était fraiche, je dirais que le thermomètre a frôlé les zéros degrés ressentis. Le réveil s’est fait au son des cloches du troupeau de moutons qui est passé à travers le trou vers 5h pour profiter de la chaleur du lever de soleil sur l’autre versant. J’en ai profité pour me lever également et faire des photos des magnifiques couleurs du lever de soleil au dessus du Mont Blanc!!

Réveil au son des cloches des moutons

Drapeaux de prières tibétaines qui flottent aux vents

Lever de soleil et coucher de lune au dessus de la Tournette

Un panorama exceptionel!

Le trou de la Mouche offre un panorama exceptionnel. D’un côté sur le Mont Blanc et toute les chaines de montagnes alentours et de l’autre côté sur la Tournette et toute la vallée de la Clusaz et du Grand Bornand. Le lever du soleil sur le Mont Blanc m’a donné l’occasion de faire un timelapse de la mer de nuages en contrebas que je posterai plus tard. La re-descente se fait bien, elle est assez longue et moins raide que la montée.

La vue au petit matin est époustouflante!!

Lever de soleil à travers le trou de la mouche

Vous voyez les silhouettes des moutons? 

Nous étions 5 et cette rando était au top!!

Comme un air de la peinture de Caspar David Friedrich, Wanderer above the Sea of Fog

Vous avez envie de faire cette rando ou vous avez des infos à partager? C’est en dessous dans les commentaires

Alexandre Gendron

Revenu d’un tour du Monde de 6 ans, Alexandre s’est installé à Annecy où il est photographe spécialisé dans le domaine de l’outdoor et de l’aventure. Son style photographique n’a cessé d’évoluer au cours de ses voyages. Tantôt au milieu d’un désert, d’un océan à bord d’un voilier, ou au sommet d’une montagne, tantôt au plus proche du sujet, au coeur des villes et à la rencontre des diverses cultures. Lire plus >>

Suivez-moi sur les réseaux!

4 Commentaires

  1. Gomes Marreiros Stéphane

    Bonjour je souhaite faire cette randonnée avec 2 enfants 9 / 11 ans quelques vous en pensez ?

    Réponse
    • Alex

      Bonjour Stéphane, Vos enfants ont-ils l’habitude de marcher des randonnées avec 1000 mètres de dénivelé positif? Si oui je n’y vois pas trop d’inconvenient car il n’y a pas trop de passages techniques. Il peut être judicieux de commencer la rando dans le sens inverse de celui par lequel j’ai commencé. La pente sera moins raide et il y aura moins de difficultés. Quitte à redescendre du même côté. Bonne rando!

      Réponse
  2. Le Pauline

    Bonjour,
    Si je pars seule avec mon sac rando (avec tente) et mon chien, est ce que ça passe ?
    Merci

    Réponse
    • Alex

      Bonjour Pauline,
      Oui tout à fait!! Par contre il faudra vous assurer que la tente est auto-portante car il n’y aura pas moyen de planter de sardines 🙂
      Bon bivouac!!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *