Formulaire de contact

Envoyez-moi un message et je vous répondrai dans les meilleurs délais.  

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

12 + 8 =

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Questions fréquentes

Quel matériel photo utilises-tu?

En fonction de l’activité à photographier j’utilises différents appareils photo. Voici en détails mon materiel: 

 

Appareils photos 

– Canon EOS R (dans 95% des cas)

– Canon EOS 80D (Pour les photos en milieu aquatique)

– GoPro HERO 8 BLACK (Je l’ai toujours avec moi au cas ou, c’est une petite camera avec de grandes capacités) 

 

Objectifs

– Canon RF 15-35 f2,8 IS L (Pour les paysages et sports d’action qui nécessitent un grand champ de vue)

– Canon EF 50mm f1,8 (pour les portraits et reportages évènements)

– Canon EF 100mm f2,8 (Pour les portraits et la macro)

– Sigma 10-20mm f3,5 DC HSM (Pour les photos en milieu aquatique)

 

Housse étanche

– Kit Outex Pro avec flat port 82mm

– Dôme Outex 180mm (pour réaliser des photos mi-air/mi-eau)

 

Autres

– Trépied Sirui

– Sac à dos Mindshift Rotation 180° 

Comment édites-tu tes photos?

J’utilises Adobe Photoshop Lightroom pour organiser et traiter mes photos. Il s’agit de régler la luminosité, les hautes lumières et basses lumières, les couleurs HSL, la clarté, en fait tout ce qu’un photographe argentique ferait dans un labo de développement de films. Je n’utilises quasiment jamais de presets car je trouve que ça casse un peu la créativité cependant je peux dupliquer mes réglages sur une même série de photos pour gagner du temps. 

Si la photo comporte des imperfections du style poussières sur le capteur ou des personnes ou choses que je voudrait supprimer, j’utilises alors Adobe Photoshop. 

Il m’arrive de créer des photos panoramiques et des photos HDR pour différents projets et particulièrement pour les photos d’architecture. 

Tu arrives à vivre de la photo?

Jusqu’en 2013 j’étais ingénieur et photographe. Il y avait pas mal de mois durant lesquels mon activité de photographe me rapportait parfois beaucoup plus que de travailler à temps plein dans une grande entreprise mais je n’ai jamais eu le courage de me mettre à 100% à la photo.

En 2014, j’ai tout quitté, mon job d’ingénieur, la photo de mode, la photo de mariage et la photo de packshots pour partir en Australie. J’y ai travaillé comme photographe contre le gîte et le couvert pour une école de danse classique située à Byron Bay. J’ai également travaillé en tant que photographe en boites de nuit à Airlie Beach et le salaire était très attrayant à 100$/heure.    

C’est en Nouvelle Zélande que j’ai commencé à faire des photos lors de mes randonnées et j’ai rapidement commencé à travailler pour l’office de tourisme de Wanaka, à écrire des articles sur mes randonnées pour New Zealand Adventure Magazine, à travailler en tant que photographe pour pas mal d’entreprises locales et à cette période, oui je vivais de la photo. 

J’ai également commencé une activité parallèle de création de sites internet et d’identité visuelle ce qui m’a permis et me permet toujours de vivre à la fois de la photo et de la création de sites web. 

Depuis janvier 2020, j’ai commencé à travailler pour Photographes Du Monde qui est une agence de voyage photos au sein desquels je suis à la fois guide et prof photo. 

L’avantage de ces activités c’est je peux travailler d’absolument n’importe où sur terre tant que j’ai un ordinateur, un appareil photo et une connection internet. Pour preuve, j’ai passé un an et demie à vivre et travailler tout en voyageant à vélo et en bateau stop depuis la Nouvelle Zélande jusqu’au Vietnam. 

Je dirais donc qu’il est tout à fait possible de bien vivre de la photo, tout dépend en fait de vos besoins. 

Où es-tu basé?

J’habite Annecy mais je peux travailler partout dans le monde. 

Je peux te rencontrer? / Je peux venir avec toi en bivouac?

Bien entendu! si vous êtes dans la région d’Annecy ou Genève, nous pouvons nous rencontrer!  

En ce qui concerne les bivouacs, j’aime partir seul ou en petit comité sauf exceptionnellement. Dans ce cas n’hésitez pas à me demander quels sont mes prochains projets et s’il y a une place dispo. 

Sachez cependant que vous devrez être équipé de votre propre materiel, spécialement en hiver de raquettes, d’un tapis de sol isolé et d’un sac de couchage avec une zone de confort aux alentours de -10°C.