Premier Chantier de la transition – Savoie Mont-Blanc

Le 17 octobre se tenait la première édition du chantier de la transition organisé par Savoie Mont-Blanc. Nous étions 45 ambassadeurs à y participer et l’objectif de cette journée était de remplacer les anciennes barrières de protection des pommiers par de nouvelles. Ces barrière de protection servent à éviter que du bétail n’abîme les arbres. Principalement des vaches et des moutons. Comme toujours avec Savoie Mont-Blanc, l’organisation etait au top. Nous avons commencé à vélo depuis la gare de Chambéry et sommes montés ainsi jusqu’aux Charmettes, là où se trouve la maison des plus heureuses années de Jean-Jacques Rousseau. Nous avons ensuite étés accueillis avec un café, des gateaux et de la confiture réalisée par la société J’aime Boc’oh qui est une conserverie solidaire dont le but est de récupérer des fruits et légumes dont personne ne veut pour les transformer en confiture, ou délicieux plats. C’est fait maison en Savoie.  Allez donc visiter leur site web: 

Jonathan qui se prend pour un Maori protecteur de pommiers

Les voisins du champ d’à côté

Nous avons ensuite participé au chantier principal de cette journée encadré par l’association Les Croqueurs de Pommes qui milite pour la sauvegarde des variétés fruitières régionales en voie de disparition. Nous avons rencontré de véritables passionnés par les pommes. C’est en tout 18 pommiers desquels nous avons changé les barrières de protection.

Plantage de nouveaux poteaux 

Vissage de planches neuves pour protéger les troncs. 3 rangées de planches sur les jeunes arbres et deux sur les anciens

Chantier terminé

La précision est le maître mot!

Dernières finitions en coupant le surplus de bois qui dépasse.  

Après un repas fourni par J’aime boc’ho traiteur, nous avons participé en trois groupes (Covid oblige) à 3 ateliers. Le premier atelier réalisé par l’association Les Croqueurs de Pommes nous a enseigné comment bouturer différentes espèces de pommes sur d’autres espèces déjà en place. Un atelier trés intéressant et formateur. 

Ensuite nous avons participé à un atelier dont le but était d’imaginer et de trouver des sujets et des lieux pour les prochains chantiers de la transition. L’eau en est ressortie majoritairement ce qui fait sens vu le territoire sur lequel nous vivons. Finalement nous avons visité la maison de Jean-Jacques Rousseau. Il y vécut 6 ans au début de ses 20 ans avec Madame de Warens. Ses plus belles et heureuses années.

Pommes et poires

Atelier de gravure sur bois

Au cours de cette journée j’ai rencontré Salomé Auberger qui est une illustratrice en haute montagne sous le nom de Carnets d’Altitude. Elle a illustré notre journée sous ses pinceaux. Elle a beaucoup de talent, et utilise même des matières naturelles récupérées en montagne comme des roches pour créer des pigments de couleur naturelles et créer ses propres peintures. 

Salomé Auberger en train de peindre depuis un banc le long du verger

Materiel de création

Gouache

Stand de Savoie Mont-Blanc 

Salomé en train de peindre un Pommier

Savoie Mont Blanc à donc placé la barre très haut pour cette première édition avec un sans-faute. Merci à toute l’équipe, à tous les partenaires, et à tous les bénévoles pour l’ambiance et l’énergie positive dégagée durant cette journée. À très bientôt pour de nouvelles aventures et si vous aussi vous voulez devenir ambassadeurs pour Savoie Mont-Blanc, n’hésitez pas à cliquer sur le bouton ci-dessous, c’est gratuit et vous agissez de façon positive pour votre territoire.

Alexandre Gendron

Revenu d’un tour du Monde de 6 ans, Alexandre s’es installé à Annecy où il est photographe spécialisé dans le domaine de l’outdoor et de l’aventure. Son style photographique n’a cessé d’évoluer au cours de ses voyages. Tantôt au milieu d’un désert, d’un océan à bord d’un voilier, ou au sommet d’une montagne, tantôt au plus proche du sujet, au coeur des villes et à la rencontre des diverses cultures. Lire plus >>

Suivez-moi sur les réseaux!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *